21 – POURQUOI L’EAU SYMBOLISE L’ESPRIT SAINT (spiritualité)

L’eau présentée comme une dans sa nature et multiple dans ses effets…
Analogie avec le Saint Esprit.


L’eau que je lui donnerai deviendra en lui source d’eau vive, jaillissant en vie éternelle. (Jn 4, 14)

Pour quelle raison le Seigneur a-t-il donc nommé “eau” la grâce de l’Esprit ?

Parce que l’eau donne à tous les corps leur cohérence ; parce que l’eau produit l’herbe et fait la vie ; parce que l’eau des pluies descend des cieux ; parce que, descendant sous une forme unique, elle accomplit des œuvres diverses.
Une seule source en effet arrose tout le paradis ; mais aussi la même pluie descend sur le monde entier : elle devient blanche dans le lis, rouge dans la rose, pourpre dans les violettes et les iris, différente et panachée dans différentes espèces.
Elle est autre dans le palmier et autre dans la vigne (…), mais elle n’a qu’un aspect et ne diffère pas d’elle-même. Car elle a beau se transformer, la pluie ne descend pas telle ici et telle là, mais, s’adaptant à la structure des êtres qui la reçoivent, elle fait pour chacun ce qui convient.

Ainsi l’Esprit Saint : Il est unique, simple, indivisible, et cependant Il répartit la grâce comme Il le veut. Et de même que le bois sec, mis en contact avec l’eau, produit des rejetons, ainsi l’âme pécheresse que la pénitence rend digne du Saint-Esprit, porte des grappes de justice. Quoique simple, Il produit, par l’ordre de Dieu et au nom du Christ, les nombreuses vertus.
Il se sert de la langue de l’un pour la sagesse, Il éclaire l’âme d’un autre pour la prophétie, à un autre Il donne le pouvoir de chasser les démons, à un autre d’interpréter les divines Ecritures. Il fortifie la chasteté de l’un, apprend à l’autre l’art d’assister (les pauvres), à un autre le jeûne et l’ascèse, à un autre le mépris des intérêts corporels, Il en prépare un autre au martyre.
Différents chez les différents hommes, Il n’est pas lui-même différent de lui-même, ainsi qu’il est écrit :

“À chacun est donnée la manifestation de l’Esprit selon l’opportunité.
À l’un en effet, l’Esprit donne une parole de sagesse
à un autre la foi, dans le même Esprit ;
à un autre les charismes de guérisons dans le même Esprit ;
à un autre la puissance des miracles ;
à un autre la prophétie ;
à un autre, le discernement des esprits ;
à un autre la diversité des langues.
Mais tout cela est opéré par l’unique et même Esprit, qui distribue à chacun en particulier selon qu’il le veut.” (1 Co 12, 7-11)

(Saint Cyrille de Jérusalem. XVI° catéchèse baptismale. Migne)