MIR/16 – RÉSURRECTION DU SEIGNEUR
(dessin et commentaire)

La Résurrection de Jésus est le sommet de tous les miracles. Mais personne n’a vu l’instant de la Résurrection, personne n’a été témoin de ce qui s’est passé dans le silence du tombeau.
Par contre, nous avons les témoignages de tous ses amis qui, après sa Résurrection, ont vu et touché Jésus, ont parlé avec Lui (Il ne s’est pas montré à ses ennemis). Tous sont morts pour affirmer cet évènement, unique dans l’histoire. C’est sur ces témoignages, recueillis dans les Évangiles, que repose notre foi en la Résurrection.

Les premiers témoins

Marie, sa Mère (apparition très probable mais pas mentionnée dans les Évangiles)
Sainte Marie-Madeleine (Jn 20, 11-18)
Saint Pierre (Lc 13, 34)
Les disciples d’Emmaüs (Lc 13, 13-32)
Les apôtres, en l’absence de saint Thomas (Lc 13, 36-43 – Jn 20, 19-23)
Les apôtres en présence de saint Thomas, huit jours après. (Jn 20, 24-29)


Faire remarquer sur le dessin…

Au premier plan, Jésus sort vivant du tombeau, dans une grande lumière. Il est dans un jardin… Jésus est le « nouvel Adam‘’ : les deux arbres avec leurs pousses printanières évoquent le paradis terrestre.

A l’arrière plan, l’ange roule la grosse pierre qui fermait le tombeau

L’ange du Seigneur descendit du ciel, vint rouler la pierre… (Mt 28, 2)

Les gardes sont tombés à la renverse : dans la crainte qu’ils éprouvèrent, ils furent bouleversés, et devinrent comme morts. (Mt 28, 4)

Tout au fond, dans le tombeau, on aperçoit les linges mortuaires posés à l’endroit où Jésus avait été placé.


Vérités à transmettre

Jésus est vrai homme et vrai Dieu : Il s’est fait homme pour pouvoir mourir ; mais étant Dieu, Maître de la Vie et de la mort, Il est ressuscité.

Le mot « Pâque » signifie « passage » : ici, c’est le passage de la mort à la Vie.
Le péché nous a fait passer de la vie à la mort ; Jésus, à l’inverse, en passant de la mort à la Vie, nous permet, à sa suite, de passer de la mort à la Vie : c’est la route du Ciel.

C’est par sa propre force qu’il reprend sa vie : J’ai le pouvoir de donner ma vie et j’ai le pouvoir de la reprendre (Jn 10, 17). Jésus est Dieu, tout-puissant, c’est pourquoi Il a ce pouvoir : Il avait annoncé avant sa Passion qu’Il ressusciterait, maintenant Il le réalise.

La Résurrection de Jésus est la plus grande preuve de sa divinité.

Elle est le fondement de notre foi.

Attitudes d’âme à faire partager

Foi en Jésus, vrai homme et vrai Dieu. Il est mort et ressuscité pour nous sauver, nous faire passer de la mort (du péché) à la Vie (amour de Dieu).

Joie de cette Résurrection, victoire qu’il remporte sur la mort, et qui sauve le monde. Joie profonde et louange enthousiaste, exprimée par le mot « Alléluia « .

Confiance et abandon total à Jésus, qui nous aime et qui peut tout : toujours se laisser guider par Lui.


Pour prier

Le Seigneur est vraiment ressuscité ! Alléluia !
A Lui, gloire et puissance pour les siècles des siècles. (Lc 24, 24 – Ap 1,6) (Antienne d’ouverture)

Je suis le Premier et le Dernier, le Vivant.
J’ai été mort, Me voici Vivant pour les siècles des siècles ! Alléluia ! (Ap 1, 18)

Le Christ ressuscité ne meurt plus. Un jour, comme Lui, nous ressusciterons. Alléluia !

Il s’est fait homme pour pouvoir mourir ; mais, étant Dieu, Maître de la Vie, la mort ne pouvait le retenir : Il est ressuscité.