MIR/12 – LAZARE (dessin et commentaire)

Récit (Jn 11, 1-44)

(Le récit complet de cet évangile est trop long pour tout citer ici)

Résumé de la première partie (11, 1-37) :

Jésus, averti que son ami Lazare est malade, ne se dérange pas tout de suite pour venir à Béthanie. Quand il arrive, Lazare est mort depuis déjà quatre jours. Marthe va au devant de Jésus et lui dit : « Seigneur, si tu avais été là, mon frère ne serait pas mort. Mais je sais que, maintenant encore, Dieu t’accordera tout ce que tu Lui demanderas « .Jésus lui dit : « Ton frère ressuscitera. » Marthe reprit : « Je sais qu’il ressuscitera au dernier jour, à la résurrection.

Jésus lui dit : « Moi, je suis la Résurrection et la Vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ; et tout homme qui vit et qui croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? » Elle répondit : « Oui, Seigneur, tu es le Messie, je le crois ; tu es le Fils de Dieu, celui qui vient dans le monde. »

Puis Marthe va prévenir sa sœur Marie : « le Maître est là, Il t’appelle ». Marie arrive, regarde Jésus, tombe à ses pieds et lui dit aussi : « Seigneur, si tu avais été là, mon frère ne serait pas mort ».
Marie pleure, tous ceux qui sont là pleurent, et Jésus pleure Lui aussi…On part vers le tombeau…

Le moment de la résurrection de Lazare (11, 38-44) :

Jésus, repris par l’émotion, arriva au tombeau. C’était une grotte fermée par une pierre. Jésus dit : « Enlevez la pierre. » Marthe, la sœur du mort, lui dit : « Mais, Seigneur, il sent déjà ; voilà quatre jours qu’il est là. » Alors Jésus dit à Marthe : « Ne te l’ai-je pas dit ? Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu. » On enleva donc la pierre. Alors Jésus leva les yeux au ciel et dit : « Père, je te rends grâce parce que tu m’as exaucé. Je savais bien, moi, que tu m’exauces toujours ; mais si j’ai parlé, c’est pour cette foule qui est autour de moi, afin qu’ils croient que tu m’as envoyé. »
Après cela, il cria d’une voix forte : « Lazare, viens dehors ! »
Et le mort sortit, les pieds et les mains attachés, le visage enveloppé d’un suaire. Jésus leur dit : « Déliez-le, et laissez-le aller. »


Faire remarquer sur le dessin…

Au premier plan, à gauche, nous voyons Jésus et les deux sœurs de Lazare, en larmes : Marthe, debout, se cache le visage pour cacher son chagrin. Marie, à genoux devant Jésus, lui exprime de sa main toute sa confiance et son amour.

À droite, au fond, une grande pierre ronde : elle fermait le tombeau, mais sur l’ordre de Jésus, on l’a roulée sur le côté pour L’ouvrir.
Jésus, tendant sa main droite vers le tombeau dans un geste d’autorité, crie d’une voix forte : « Lazare, viens dehors ! »
A cette parole de Jésus, le mort se lève et sort, les pieds et les mains attachés, le visage enveloppé d’un suaire. Jésus leur dit : « Déliez-le, et laissez-le aller »


Vérités à transmettre

Dieu, qui nous a donné la vie, est le seul Maître de la vie et de la mort. Lui seul, le Tout-Puissant, a le pouvoir de commander à la mort : c’est ce que fait Jésus quand il rappelle Lazare à la vie. Cela prouve qu’Il est Dieu et c’est bien ce qu’Il affirme quand Il dit : « Je suis la Résurrection et la Vie ».

Cette résurrection est l’annonce de celle de Jésus. Elle est aussi une préfiguration de la nôtre.

Attitudes d’âme à faire partager

Foi en Jésus, vrai Dieu et vrai homme : nous L’adorons.

Confiance sans limites en sa Toute-Puissance, ce qui nous permet de lui demander toutes les grâces dont nous avons besoin pour avancer vers Lui.


Pour prier

Comme Marthe, affirmons notre foi en Jésus, le Fils de Dieu, le Sauveur du monde :

Jésus lui dit : « Je suis la Résurrection et la Vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ;
et tout homme qui vit et qui croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? »
Marthe répondit : « Oui, Seigneur, tu es le Messie, je le crois ; tu es le Fils de Dieu, celui qui vient dans le monde. » (Jn 11, 25-27)