MIR/11 – LE SOURD-MUET (dessin et commentaire)

Récit (Mc 7, 31-37)

Jésus quitta la région de Tyr ; passant par Sidon, il prit la direction du lac de Galilée et alla en plein territoire de la Décapole. On lui amène un sourd-muet, et on le prie de poser la main sur lui.
Jésus l’emmena à l’écart, loin de la foule, lui mit les doigts dans les oreilles, et, prenant de la salive, lui toucha la langue.

Puis, les yeux levés au ciel, il soupira et lui dit : « Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! »

Ses oreilles s’ouvrirent ; aussitôt sa langue se délia, et il parlait correctement.

Alors Jésus leur recommanda de n’en rien dire à personne ; mais plus il le leur recommandait, plus ils le proclamaient. Très vivement frappés, ils disaient : « Tout ce qu’il fait est admirable : il fait entendre les sourds et parler les muets.»


Faire remarquer sur le dessin…

Jésus est avec un sourd-muet, sans personne autour d’eux : il l’a emmené à l’écart, loin de la foule.

Il fait deux gestes : il lui mit les doigts dans les oreilles, et, prenant de la salive, lui toucha la langue. Regardons sur le dessin : de la main gauche, Jésus touche la bouche, de sa main droite, l’oreille du sourd-muet.

Puis, les yeux levés vers le Ciel, poussant un grand soupir, Il fait appel à la force divine, en prononçant une parole : « Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! »


Vérités à transmettre

– Jésus agit dans le calme, loin de la foule : importance du silence, du recueillement. C’est pour nous un exemple à imiter, en particulier au moment de la prière, mais aussi dans la vie quotidienne.

– Jésus est Dieu et homme : chacun de ses gestes d’homme a un pouvoir de guérison qui vient de ce qu’Il est Dieu. Le sourd-muet est un malade qui ne peut ni entendre ni parler ; Jésus le guérit avec une parole : « Ouvre-toi ! »
De même, nous, le péché originel nous a « fermés » à la Vie divine, la vie de la grâce. Seul Jésus a le pouvoir de nous ouvrir à cette Vie divine : c’est ce qu’Il fait par l’Église, au moyen des sacrements, des signes sensibles (qu’on peut voir et entendre) qui sont comme des « touchers » du Christ.

Attitudes d’âme à faire partager

De même que Jésus a guéri le sourd-muet, demandons-Lui la grâce de ne pas être sourds à sa Parole, et de nous délier la langue pour parler de Lui, Lui rendre témoignage.

1 – Écouter attentivement la Parole de Dieu : Il nous parle dans la Sainte Écriture, dans la prière et dans les enseignements de tous ceux, parents, prêtres et catéchistes, qui nous expliquent cette Parole et nous aident à la comprendre. Ouvrons notre cœur à cette Parole en faisant d’abord le silence en nous pour être attentif à Dieu.

2 – Parler : d’abord pour prier Dieu : Lui rendre gloire et Le remercier de tous ses dons.
Ensuite, pour Lui rendre témoignage : le faire connaître à ceux qui ne Le connaissent pas et que nous rencontrons. Parler de Lui avec foi, courage, sans hésitation, sans timidité.
Avoir aussi le courage de toujours dire la vérité, même si on est dans son tort…


Pour prier

Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur : écoutez-Le (Mt 17, 5)

Heureux ceux qui écoutent la Parole de Dieu et qui la mettent en pratique (Lc 8, 21)

Aujourd’hui, ne fermons pas notre cœur, mais écoutons la voix du Seigneur (cf Ps 94, 8)