MIR/02 – PÊCHE MIRACULEUSE (dessin et commentaire)

Pêche miraculeuse
Sur le lac de Tibériade, après la pêche miraculeuse - Appel à l'aide - Saint Pierre reconnaît la puissance de Jésus.

Récit (Luc 5, 1-11)

Quand il eut fini de parler, il dit à Simon : «Avance au large, et jetez les filets pour prendre du poisson.» Simon lui répondit : «Maître, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre ; mais, sur ton ordre, je vais jeter les filets.» Ils le firent, et ils prirent une telle quantité de poissons que leurs filets se déchiraient. Ils firent signe à leurs compagnons de l’autre barque de venir les aider. Ceux-ci vinrent, et ils remplirent les deux barques, à tel point qu’elles enfonçaient.

A cette vue, Simon-Pierre tomba aux pieds de Jésus, en disant : «Seigneur, éloigne-toi de moi, car je suis un homme pécheur. » L’effroi, en effet, l’avait saisi, lui et ceux qui étaient avec lui, devant la quantité de poissons qu’ils avaient prise ; et de même Jacques et Jean, fils de Zébédée, ses compagnons. Jésus dit à Simon : «Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras.» Alors ils ramenèrent les barques au rivage et, laissant tout, ils le suivirent.


Faire remarquer sur le dessin…

Dessin du haut : deux barques, l’une au premier plan, l’autre plus loin.

Jésus, assis dans la première, celle de Simon (Pierre), lui dit de jeter les filets : la quantité de poissons pris dans le filet est considérable ! Telle que le filet commence à se déchirer…
Simon (Pierre) est très étonné : ils ont passé toute la nuit à peiner, sans rien prendre. Mais surtout il appelle à la rescousse ceux de l’autre barque…
Dessin du bas :

À la vue de ce miracle, Simon-Pierre comprend que Jésus est Dieu : il tombe à ses pieds pour l’adorer. Jésus le rassure : « Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras. »


Vérités à transmettre

– Importance de l’obéissance : Simon-Pierre connaît son métier de pêcheur, il sait que ce n’est pas la bonne heure pour pêcher. Mais sa confiance en Jésus est si grande que, sur son ordre, il lance son filet sans hésiter.
Cette obéissance est aussitôt récompensée par une pêche abondante.

Désormais ce sont des hommes que tu prendras : pour continuer sa mission, qui est de faire connaître et aimer Dieu, Jésus appelle des hommes à Le suivre. Encore maintenant, il a besoin d’âmes généreuses pour répondre à son appel, comme ont fait les apôtres : Laissant tout, ils le suivirent…

Attitudes d’âme à faire partager

Foi en la toute puissance de Dieu, manifestée par cette pêche miraculeuse.

Obéissance à Jésus et à ceux qui le représentent auprès de nous (prêtres, parents, maîtres…).

Générosité : avoir une âme de missionnaire, pour faire connaître et aimer Dieu en toutes circonstances.


 

Pour prier

Seigneur, enseigne-moi tes voies, fais-moi connaître ta route.
Conduis-moi dans ta Vérité, et instruis-moi,
car Tu es mon Dieu, mon Sauveur, et tout le jour j’espère en Toi.

Toujours je garde mes yeux levés vers le Seigneur.
Garde mon âme et sauve-moi ! (Ps 24, 4-5. 15. 20)