CD/07 – ÉVANGILE POUR LE BAPTÊME DU SEIGNEUR

En partant du dessin, expliquer cet évangile aux enfants pour les en faire vivre.

Récit (Lc 3, 15-16, 21-22)

Or, le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n’était pas le Messie.
Jean s’adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l’eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et dans le feu…

Comme tout le peuple se faisait baptiser et que Jésus priait, après avoir été baptisé lui aussi, alors le ciel s’ouvrit.
L’Esprit Saint descendit sur Jésus, sous une apparence corporelle, comme une colombe. Du ciel une voix se fit entendre : « C’est toi mon Fils : moi, aujourd’hui, je t’ai engendré. »


Faire remarquer sur le dessin…

Nous voyons Jésus, en prière, immergé dans le Jourdain, recevant le baptême de Jean-Baptiste. Derrière lui, quelques hommes attendent leur tour. Au-dessus de sa tête, l’Esprit Saint fond sur Lui, « sous une apparence corporelle, comme une colombe », traversant « le ciel ouvert ». Tout en haut, les paroles du Père : « Tu es mon Fils bien-aimé… ».

Ce dessin, par rapport au texte de l’évangile, superpose deux scènes successives : d’abord, Jésus a été baptisé dans le Jourdain, puis une fois sorti de l’eau, il s’est mis en prière sur la berge et c’est alors que l’Esprit Saint est survenu, avec la voix du Père.
(Ces deux étapes sont mentionnées dans les trois évangiles synoptiques)

 


Vérités à transmettre

Si Jésus vient se faire baptiser par Jean, ce n’est pas pour ses propres péchés (Il n’a jamais péché), mais Il prend sur Lui tous les péchés des hommes : c’est pour eux qu’Il veut demander pardon à Dieu son Père et recevoir ce baptême. Pour Lui, c’est un geste d’humilité, un geste de pénitence.
Et juste à ce moment-là, une voix venue du Ciel, la voix de Dieu le Père, le proclame Fils de Dieu.

Cette scène est aussi la révélation de la Sainte Trinité : nous entendons la voix du Père, et nous voyons le Fils et le Saint Esprit (représenté par la colombe). Chacune de ces personnes est Dieu, mais les trois personnes ne font qu’un seul Dieu.

En même temps, plongé dans l’eau, Il va la sanctifier et lui donner le pouvoir de purifier nos âmes dans le sacrement de Baptême. « Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et dans le feu… » (v.16).
Ce Baptême de Jésus nous communique la vie de Dieu : la Sainte Trinité vient habiter en nous.

Attitudes d’âme à faire partager

• Foi en la divinité de Jésus.
• Foi en la Sainte Trinité : un seul Dieu en trois personnes, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
• Remercier pour la grâce de notre baptême, par lequel la Sainte Trinité vient habiter dans notre âme (occasion de rappeler à chaque enfant la date de son baptême).
• Rester à l’écoute du Saint Esprit et Lui demander la lumière et la force dont nous avons besoin pour toujours aimer Dieu et Lui obéir.


Pour prier

Ô Christ, descendu dans les eaux du Jourdain, tu t’es mis au rang des pécheurs :
relève en toi l’homme déchu.

Par ton baptême, tu as fait de nous les enfants du Père :
répands l’Esprit d’adoption sur ceux que tu aimes.

Par ton baptême, tu nous pénètres de ta lumière :
envoie-nous dans le monde porter témoignage de l’Évangile.

Par ton baptême, tu as ouvert aux croyants la porte de la vie :
donne à tous les hommes d’accéder au salut.

(Prière des Laudes, louange et intercession)