AD/03 – ÉVANGILE POUR LE 3° DIMANCHE DE L’AVENT

En partant du dessin, expliquer cet évangile aux enfants pour les en faire vivre.

Récit (Mt 11, 2-12)

Jean le Baptiste, dans sa prison, avait appris ce que faisait le Christ. Il lui envoya demander par ses disciples :
« Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? »
Jésus leur répondit : « Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et voyez :
Les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres.
Heureux celui qui ne tombera pas à cause de moi ! »
Tandis que les envoyés de Jean se retiraient, Jésus se mit à dire aux foules à propos de Jean : « Qu’êtes-vous allés voir au désert ? Un roseau agité par le vent ?…
Alors, qu’êtes-vous donc allés voir ? Un homme aux vêtements luxueux ? Mais ceux qui portent de tels vêtements vivent dans les palais des rois.
Qu’êtes-vous donc allés voir ? Un prophète ? Oui, je vous le dis, et bien plus qu’un prophète.
C’est de lui qu’il est écrit : Voici que j’envoie mon messager en avant de toi, pour qu’il prépare le chemin devant toi.
Amen, je vous le dis : parmi les hommes, il n’en a pas existé de plus grand que Jean Baptiste ; et cependant le plus petit dans le Royaume des cieux est plus grand que lui.
Depuis le temps de Jean Baptiste jusqu’à présent, le Royaume des cieux subit la violence, et des violents cherchent à s’en emparer.


Faire remarquer sur le dessin…

« Les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres.

C’est exactement ce que nous voyons sur le dessin : cherchons ensemble où ils se trouvent…
Un aveugle ouvre ses yeux, émerveillé de voir.
Un boiteux lève joyeusement ses béquilles en l’air, il n’en a plus besoin pour marcher !
Un lépreux, tout enveloppé de bandelettes pour cacher ses plaies, les voit se défaire : il est guéri !
Un sourd (nous le voyons de dos), tient ses mains près de ses oreilles qui viennent de s’ouvrir : il entend !
Un mort sort de son tombeau, une main levée en signe de victoire, avec un grand sourire de bonheur.


Vérités à transmettre

Tous ces miracles que Jésus fait – guérir des aveugles, des sourds, des lépreux, et même ressusciter des morts – aucun homme ne peut les faire : seul Jésus peut commander à la maladie, aux infirmités et même à la mort… Ces miracles sont donc le signe qu’Il est Dieu et qu’Il peut tout faire.

Mais si Jésus est Dieu, il est très important aussi d’écouter ce qu’Il dit : « la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres« …
Cette Bonne Nouvelle, il ne suffit pas de l’écouter, il faut surtout la mettre en pratique dans notre vie.

Attitudes d’âme à faire partager

Foi en Jésus qui est Dieu, qui peut faire tout ce qu’Il veut (Il est tout-puissant)

Espérance et confiance, car Jésus est aussi très bon.

Obéissance à la Parole de Dieu : se soumettre avec amour à sa volonté.


Pour prier

Réjouissez-vous, soyez toujours joyeux, car le Seigneur est proche ! (Ph 4, 4-5)

Prenez courage, n’ayez plus peur, voici que le Seigneur vient :
c’est Lui qui nous sauvera. (Is 35, 4)

Voici le Dieu qui me sauve : j’ai confiance, je n’ai plus de crainte.
Car le Seigneur est ma force et mon chant, Il est mon salut. (Is 12, 2)