92 – LE CATÉCHISME DE L’ÉGLISE CATHOLIQUE – ABRÉGÉ  (ouvrage conseillé)

Présentation, avec quelques commentaires, de cet ouvrage essentiel.


En septembre 2005 est paru en langue française :

Le catéchisme de l’Eglise catholique en abrégé,

« synthèse fidèle et sûre du Catéchisme de l’Eglise Catholique » (Benoît XVI).

Il a été élaboré à la suite d’une demande, en 2002, du Congrès catéchétique international, d’avoir pour leurs fidèles un instrument d’enseignement plus simple que le grand Catéchisme. Jean-Paul II avait alors confié au cardinal Ratzinger cette tâche d’élaborer cet abrégé (compendium) du CEC.
Mais c’est notre nouveau pape Benoît XVI qui le présente à l’Église

Je livre donc avec confiance cet abrégé avant tout à l’Église entière et à chaque chrétien en particulier, afin qu’en ce troisième millénaire, chacun puisse, grâce à lui, retrouver un nouvel élan dans l’effort renouvelé d’évangélisation et d’éducation de la foi qui doit caractériser toute communauté ecclésiale et tous ceux qui croient au Christ, quels que soient leur âge ou la nation à laquelle ils appartiennent.
(Benoît XVI – publication du Catéchisme de l’Eglise Catholique. Abrégé – 28 juin 2005)

Cet « Abrégé » est accessible à tous

Mais cet abrégé, dans sa brièveté, sa clarté et son intégralité, s’adresse aussi à toute personne qui, vivant dans un monde incohérent et aux multiples messages, désire connaître le Chemin de la Vie, confiée par Dieu à l’Eglise de son Fils.
(Benoît XVI – publication du Catéchisme de l’Eglise Catholique. Abrégé – 28 juin 2005)

En voici la présentation par le Cardinal Jean Honoré :

Ce n’est pas un manuel réservé aux enfants

On ne saurait le confondre avec un pur et simple manuel réservé aux enfants.
Il est un instrument de référence pour la catéchèse, ce qui est tout autre chose.
Il ne se limite ni à un âge déterminé, ni à une catégorie particulière de fidèles.
(…) Aux catéchumènes, il offrira les repères d’une véritable armature de la foi.
(Cal Jean Honoré. Préface du Catéchisme de l’Eglise Catholique – Abrégé)

Pourquoi ce retour à la pratique des questions-réponses ?

Le cardinal Ratzinger a beaucoup insisté sur ce point, qui s’apparente au dialogue idéal entre le maître et son disciple. Moyen pédagogique qui permet de stimuler et de préciser la pensée.

A force d’entendre et de lire que la foi n’est pas un savoir, que l’Évangile doit se vivre plus qu’il ne s’apprend, on finit par penser que l’initiation chrétienne est tout, sauf un apprentissage des connaissances qui disent la vérité de Dieu et de son mystère.

Parce que le catéchisme s’est trop limité aux enfants, qu’il s’est trop longtemps enfermé dans une didactique de mots et de formules, on a cru devoir bannir tout ce qui, de près et de loin, semble travestir les requêtes d’une véritable éducation de la foi.
L’édition même de cet abrégé vient démentir un tel préjugé.

(…) Notre culture est aseptisée de tout ce qui désigne une autre vérité que celle de l’immédiat et du tangible, où toute connaissance s’acquiert davantage par l’image et le virtuel que par le vocabulaire et la pensée.
Pourtant, comment, en quelque discipline accéder à une certaine maîtrise sans les mots qui la disent et la pensée qui l’ordonne.? La connaissance que requiert la foi ne fait pas exception aux règles habituelles de l’esprit et de l’entendement.

Et pourquoi un formulaire ?

Et pourquoi un formulaire (recueil de formules) ? Et pourquoi sa destination à tout croyant ?
La réponse est simple : dans un monde éclaté comme le nôtre, un formulaire paraît bien indispensable pour signifier l’unité de la foi et la communion dans l’Eglise.
Un formulaire n’a pas seulement à exprimer le Credo. Il a aussi à le signifier dans sa vérité universelle. Un formulaire de la foi a une valeur symbolique.
Par son existence même, il figure, au regard de la société et de tous ceux qui en font partie, le repère social d’une foi portée par tout ceux qui en font partie. (…)
(Cal Jean Honoré. Préface du Catéchisme de l’Eglise Catholique – Abrégé)

Un excellent instrument de travail

Cette parution est bienvenue. Que ce soit des parents, des catéchistes, ou encore de grands adolescents, nous sommes tous invités à travailler cet ouvrage : il sera évidemment plus accessible que le grand Catéchisme, très complet, certes, mais d’un usage en effet moins facile et moins souple.
Il sera donc pour tous un excellent instrument de travail.

Car nous avons tous, à tous les âges, le devoir de continuer à nous former et d’approfondir notre connaissance de la foi catholique.

Cet abrégé contient, de façon concise, tous les éléments essentiels et fondamentaux de la foi de l’Eglise.(…)
Dans sa structure, dans son contenu et dans son langage, il reflète fidèlement le Catéchisme de l’Eglise Catholique, qui, grâce à l’aide et au stimulant que constitue cette synthèse, pourra être plus largement connu et approfondi.
(Benoît XVI. 28 juin 2005)